Gestion de projet : quelle méthode choisir ?

Dans le cadre du développement sur mesure, ToolApp a eu besoin d’adapter sa gestion de projet aux cas rencontrés. Il est apparu que deux méthodes valaient mieux qu’une.

gestion projet toolapp

Nous avons conscience que certains projets sont amenés à évoluer et nécessitent de la flexibilité. Mais nous savons aussi que ce n’est pas le cas de tous. Nous nous laissons donc la possibilité de procéder de deux manières distinctes. Les deux options qui s’offrent à nous sont la méthode en V, ou la méthode agile SCRUM. 

Le projet de nos clients détermine le moyen utilisé pour le mettre en oeuvre : son cahier des charges, sa complexité, sa durée de réalisation… Tous ses facteurs vont impacter le développement du logiciel métier. 

La méthode en V

La méthode en V est une méthode plus “traditionnelle”. Elle est très connue dans la gestion de projets et correspond à des schémas bien définis où le cahier des charges est très précis. Cette méthode rend le commanditaire décideur du Go No-Go à chaque étape du projet. Il existe 6 étapes qui comprennent le lancement, la réalisation, le recettage… 

Cette méthode ne laisse pas place à l’imprévue et d’éventuelles nouvelles attentes du client. 

Nous utilisons la méthode en V lorsque les projets à réalisés sont rapides et ne nécessitent pas de développer le logiciel avec les commanditaires eux-mêmes. 

La méthode agile

Dans le cas inverse, la méthode SCRUM permet de gérer un projet complexe. Elle propose un déroulement spécifique qui implique les deux parties dans le projet. 

Pour mieux comprendre le principe de cette méthode, il faut connaître l’origine du mot “scrum”. 

En anglais, ce mot signifie “mêlé”. On peut donc faire le lien entre la gestion du projet et le rugby. En effet, dans ce sport les joueurs échangent le ballon et avancent dans le but de marquer un essai. Avec cette méthode, chaque partie avance avec l’aide de l’autre pour mener à bien le projet. 

Le processus est marqué par des rencontres avec des espaces-temps assez courts de 2 à 4 semaines. Ces rencontres sont appelées “sprint” et réunissent les deux parties dans le but de voir ce qui peut être amélioré pour répondre à un principe d’amélioration continue. 

Pour avoir plus de détail sur les différentes étapes des méthodes où les moyens que l’on met en oeuvre pour les réaliser, vous pouvez vous rendre sur nos pages dédiées à la méthode en V et la méthode agile

À ne pas rater !
Inscrivez-vous à la newsletter
Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.